Label RH - Happy at work

Les atouts d’un Label RH

Les Labels RH se multiplient depuis quelques années. Pour attirer les talents et les fidéliser, les entreprises ont besoin de se démarquer. Par l’obtention d’un Label RH, les employeurs ont la volonté d’afficher un certain gage de qualité de leur politique RH en répondant aux exigences certifiées par un tiers indépendant.

Pourquoi et comment certaines entreprises choisissent d’obtenir un Label ?

Qu’est-ce qu’un label RH ?

Un label RH est une « étiquette » qui garantit un certain nombre de critères RH d’une entreprise. L’obtention d’un label se matérialise généralement par la présence d’un logo. S’ils peuvent être nationaux ou internationaux, en France l’appellation « label » fait obligatoirement l’objet d’une reconnaissance officielle, c’est-à-dire d’une publication au Journal Officiel.

Les labels sont basés sur un questionnaire spécifique et font intervenir un organisme certificateur indépendant.

Les avantages d’adhérer à un label RH

Face à la fameuse « guerre des talents », les labels RH ont été créés dans un premier temps pour développer la Marque Employeur et ainsi permettre d’attirer de nouveaux collaborateurs.

C’est aussi un moyen d’afficher l’engagement et l’appréciation de l’ensemble des salariés pour leur employeur.

Le label permet aux salariés de s’exprimer sur la politique RH de leur entreprise, dans un cadre réglementé par un organisme externe.

Le label RH permet également de se comparer à d’autres entreprises ayant participé à l’enquête. La comparaison peut s’effectuer de façon globale et/ou par taille d’effectif, et/ou par secteur d’activité.

Quels labels RH choisir ?

 3 critères importants :

  • Choisir un label qui correspond à son activité, sa culture d’entreprise, l’image que l’entreprise souhaite véhiculer.
  • Vérifier la légitimité du label, sa notoriété, son image auprès des candidats ciblés
  • Vérifier le coût et le temps à consacrer à la labellisation. A noter que certains labels ont une offre freemium, qui permet d’obtenir des résultats globaux. Toutefois, l’intérêt d’une labellisation est avant tout d’analyser des résultats détaillés. Une souscription payante est à privilégier.

Comment communiquer sa démarche de labellisation en interne et en externe ?

Impliquer les salariés dans l’enquête

Pour obtenir un label RH, il faut solliciter ses salariés afin qu’ils répondent à une série de questions par thématique (culture d’entreprise, stratégie/vision de l’entreprise, management, gestion des carrières et compétences, rémunération, …). Il est essentiel que le plus grand nombre réponde à ce questionnaire pour obtenir un résultat le plus représentatif possible.

Communiquer en interne les résultats

A la clôture de l’enquête, les résultats doivent être communiqués à la direction générale puis à l’ensemble des salariés.

Ensuite, il est intéressant de communiquer les points forts des résultats en externe et ainsi promouvoir sa marque employeur par les données factuelles et « certifiées ».

Et après ?

L’intérêt d’une enquête RH est surtout d’analyser ses points forts et ses points à améliorer d’année en année. En mode participatif, il est pertinent de mettre en place des ateliers de réflexion RH pour travailler les axes d’améliorations en incluant des collaborateurs dans cette démarche. L’expérience salarié est primordiale pour répondre au mieux aux attentes. Composer un atelier avec un large éventail des métiers de l’entreprise pour une représentativité optimale.

Enfin, communiquer à l’ensemble du personnel les actions principales mises en place à l’issue de ces ateliers en précisant la méthode adoptée.

2 labels RH de référence en France

Choose My Company (happyatwork, happycandidates, happytrainees)

Société française, Choose My Company recueille, analyse et publie des avis certifiés de salariés, candidats et stagiaires. Chez Expertime, nous avons choisi ce Label car il correspond bien à notre culture d’entreprise et il nous permet de nous comparer aux autres sociétés de notre secteur : le digital.

Leurs objectifs principaux :

  • Offrir au grand public des informations authentiques leur permettant de mieux connaître les entreprises qui les intéressent
  • Aider les entreprises à développer positivement leur réputation en améliorant leurs pratiques internes et en communiquant des informations réelles et factuelles

Depuis 2011, Choose My Company travaille avec +500 entreprises par an (Grands Groupes du CAC40, startups, PME/ETI).

Greatplacetowork

Société américaine, Great Place To Work est l’acteur de référence sur la qualité de vie au travail dans le monde. Leurs équipes d’experts accompagnent la transformation culturelle des organisations depuis plus de 25 ans.

Par une méthodologie dite «structurante et unique », Great Place To Work évalue la perception des collaborateurs et les pratiques des entreprises.

Comme Choose My Company, Great Place To Work propose également des solutions d’accompagnement sur-mesure pour aider les organisations à devenir et rester des great places to work.

Aujourd’hui, Great Place To Work® est présent dans près de 60 pays.

Retrouvez également cet article sur le JDN.

Le télétravail, l’art de conjuguer qualité de vie, performances et écologie

Avec l’assouplissement du cadre légal, le télétravail en France progresse : un quart des salariés français pratiquent cette nouvelle forme de travail, avec une forte augmentation en particulier dans le domaine des services et de l’IT.

L’enquête annuelle de l’Observatoire du télétravail (Obergo) met en avant une meilleure qualité de travail avec plus de productivité et une diminution du stress et de la fatigue.

Tour d’horizon des différents bénéfices du télétravail en matière sociétale, environnementale et économique.

Les bénéfices pour le salarié :

Meilleure qualité de vie

Plusieurs études (Malakoff-Mederic-Ifop-Etude-Teletravail, Obergo, …) prouvent que les télétravailleurs sont beaucoup moins sujets au stress et à la fatigue. Le télétravail est de plus en plus utilisé par les entreprises pour contribuer au bien-être de leurs collaborateurs. La limitation des trajets entre le lieu de travail et le domicile permet au salarié d’être plus efficace et productif. Grâce à la flexibilité du télétravail, les collaborateurs peuvent concilier plus facilement travail, famille et temps libre.

Le télétravail inspire un réel sentiment de liberté. Le télétravailleur peut s’accorder le droit de dormir un peu plus car il ne perd pas de temps dans les transports. Les personnes travaillant à distance seront d’autant plus focalisées sur leurs tâches car elles ne seront pas distraites par leurs collègues ou autres éléments susceptibles de nuire à leur productivité (nuisance sonore des open-spaces, …).

Grèves, intempéries, dégâts des eaux, … : le télétravail est aussi une réponse efficace aux aléas du quotidien.

Augmentation du pouvoir d’achat

Le salarié qui utilise son véhicule personnel pour aller au travail fait indéniablement des économies d’essence en télétravaillant plusieurs jours par semaine. C’est encore plus vrai aujourd’hui avec l’augmentation significative du prix de l’essence.

Les bénéfices pour l’entreprise :

Fidélisation et mutation managériale

Le télétravail donne la possibilité de fidéliser les collaborateurs. C’est un atout supplémentaire à mettre en avant dans la marque employeur. Proposer le télétravail à ses salariés permet aux organisations d’afficher un management moderne, basé sur la confiance des managers, la responsabilité et l’autonomie des collaborateurs.

Performance économique

Les impacts positifs du télétravail sur les salariés entraînent une meilleure performance. La qualité du travail fourni et la productivité sont améliorées ; cela se traduit par une meilleure performance économique pour les entreprises.

L’économie de surface de bureaux est aussi un élément économique à prendre en compte.

Accélération de la transformation digitale

Grâce aux nouvelles technologies, le télétravail contribue à accélérer la transformation digitale des entreprises. Travailler à distance nécessite des outils collaboratifs toujours plus performants.

Pour conserver le lien, beaucoup d’entreprises ont équipé leurs salariés de solutions audio et de visioconférence. Chez Expertime, nous communiquons par différents moyens : e-mail, skype entreprise, Teams, intranet Powell365.

Les bénéfices pour l’environnement :

En 2019, 7 Français sur 10 utilisent la voiture pour se rendre au travail, selon l’Insee. L’augmentation du télétravail en France, et en particulier en zone urbaine, est une bonne nouvelle pour l’environnement. La circulation difficile dans les grandes agglomérations aux heures de pointe pourrait se réduire grâce à un nombre croissant de télétravailleurs. Cela permettrait de lutter contre la pollution atmosphérique, si néfaste à notre santé. Le télétravail est l’une des meilleures solutions pour réduire notre empreinte carbone.

Les recommandations pour optimiser le télétravail :

Coté employeur, il est utile de prévoir un accord ou une charte de télétravail et/ou une clause dans le contrat.

Chez Expertime, nous pratiquons le télétravail depuis plusieurs années. Tous nos consultants ont une clause dans leur contrat et suivent le mode d’emploi indiqué dans le guide du collaborateur. Les demandes se font au fil de l’eau, de façon ponctuelle, selon les emplois du temps. Rien n’est figé afin de maintenir une flexibilité de travail.

Quels sont les pièges à éviter ?

Si la solution semble idéale, de nombreux pièges sont à éviter. Le risque principal du télétravail tient au manque d’interaction entre le salarié et son équipe. Il est important de veiller au maintien de contacts directs avec hiérarchie et collègues, formels et informels, et de mettre en place des outils de management à distance à la fois bienveillants et non intrusifs.

Les études mettent également en avant le sentiment d’isolement. C’est pourquoi, il est recommandé de ne pas faire 100% de télétravail. Un à deux jours par semaine semble le bon rythme.