[EXPERT’NEWS] Expertime dans le JT France 2 !

Nous sommes ravis et fiers de vous partager le reportage du JT de France 2 sur le programme de recrutement d’Expertime via la cooptation.

Merci à tous les participants !

Quelques détails sur notre programme de cooptation :

Nous proposons ce programme depuis plusieurs années. Il permet à nos salariés de gagner des primes (jusqu’à 2500 euros pour un profil Expert !). En 2019, le lancement d’une plateforme interne, fournie par une start up lilloise Keycoopt, facilite le partage des offres d’emploi du Groupe par nos salariés. Cet outil permet aussi de télécharger des profils de leur réseau (CV ou profil linkedin) en indiquant des recommandations.

Les collaborateurs gagnent en rapidité et peuvent suivre l’avancement du traitement de la candidature recommandée.

L’équipe RH gagne en réactivité et en traçabilité des candidatures cooptées.

Tout le monde est  gagnant !

Nos projets futurs d’animation du programme : des concours sont en préparation pour élire les meilleurs coopteurs du trimestre, de l’année. Nous envisageons également d’ouvrir notre programme aux freelances qui travaillent régulièrement pour nous et pourquoi pas d’autres partenaires de confiance qui connaissent notre culture d’entreprise et nos modes de travail. A suivre donc …!

Pourquoi la cooptation en entreprise connait-elle un si grand succès ?

La cooptation est un mode de recrutement qui consiste à recommander une personne de son réseau pour un poste de son entreprise. On parle également de recrutement participatif ou de parrainage. Cette méthode représenterait d’ailleurs 37% des recrutements de cadres en France selon l’Apec.

Pourquoi la cooptation connait-elle un si grand succès ?

C’est d’abord une pratique en lien avec le monde actuel. Le développement des réseaux sociaux permet aux collaborateurs de partager largement avec leurs contacts professionnels et ainsi de transmettre et repérer les profils qui pourraient correspondre aux besoins de leur entreprise. L’avantage principal à la clé pour le coopteur est le moyen facile d’améliorer son revenu par des primes ou autres avantages non négligeables (voyages, cadeaux high tech, …)

Cooptation : mode d‘emploi

Le principe de la cooptation repose sur la large diffusion d’offres d’emploi par les salariés d’une entreprise, auprès de profils ciblés et qualifiés. Pour cela, il est important de se positionner sur un marché gris, c’est à dire non public. Les coopteurs deviennent en quelque sorte chasseurs de tête. Au-delà de recommander des « amis », les coopteurs professionnalisent de plus en plus leur démarche et peuvent recommander des personnes de leur communauté métier sans pour autant les avoir rencontrés. Ils peuvent avoir eu des contacts via des partages de best practices, d’échanges sur les forums de discussion.
Le premier cercle de diffusion est donc celui du réseau professionnel des salariés. Il ne s’agit pas seulement d’un post via les réseaux sociaux mais d’une mise en relation unique, personnalisée et personnelle avec les candidats. Aussi, fleurissent sur les réseaux de nombreux posts avec les mentions : « Contactez-moi en message privé ou sur mon mail …. » . Les coopteurs s’engagent personnellement dans la relation et cela apparaît plus engageant et plus attractif pour le futur candidat.

Les avantages pour l’employeur

Le coopteur aura le souci de recommander des profils de qualité car sa crédibilité est en jeu au sein de son entreprise.
Le coopteur connaissant bien le type de compétences recherchés par son employeur, les profils recommandés sont en général pertinents, expérimentés et bien ciblés par rapport au besoin, à la culture et aux valeurs de l’entreprise.
Le recrutement est un véritable investissement en temps et en argent. La cooptation permet de faire des économies, puisqu’elle permet d’obtenir des candidatures qualifiées à moindre coût. Le tri de centaines de CV est écarté et ainsi le temps est minimisé dans le traitement des  candidatures.

Les avantages pour le coopteur

Afin d’inciter les collaborateurs à recommander un candidat de leur entourage, les entreprises proposent une prime de cooptation. Au sein d’Expertime, la prime varie de 150 euros à 2500 euros selon la séniorité du profil recruté. Certaines sociétés offrent des voyages ou autres avantages en nature très appréciés par les employés. En général, le nombre de cooptations n’est pas plafonné. Le collaborateur disposant d’un bon réseau peut facilement coopter plusieurs profils dans l’année.

La cooptation au-delà de l’entreprise

On se souvient de la fameuse story de la DRH de Michel et Augustin dans le métro avec cette phrase « Est-ce que quelqu’un connait quelqu’un qui cherche un job ? ». Ce coup de publicité peut être interpréter à la fois comme une campagne Marketing de Marque et une campagne RH Recrutement. La cooptation peut donc s’étendre au-delà de l’entreprise. L’avantage est de pouvoir élargir son programme de cooptation à tous les internautes car il s’agit bien là d’une campagne avant tout virale sur internet. Toutefois, il peut y avoir une perte de qualité, notamment dans l’adéquation de compétences et des valeurs de l’individu en lien avec la société. La cooptation, c’est avant tout une affaire de personnalisation et de recommandation. Nouveau phénomène : des plateformes de cooptation « externes » comme Keycoopt sont apparues ces dernières années. Ces plateformes profitent du développement de l’économie collaborative. C’est un moyen comme un autre d’augmenter ses revenus. Certains chasseurs de tête en freelance qui bénéficient d’un riche carnet de contacts, ont bien compris l’utilité de ces plateformes pour proposer des profils en adéquation aux postes proposés.

Et chez Expertime, ça se passe comment ?

Chez Expertime, nous proposons un programme de cooptation mis en place depuis plusieurs années. Ce programme permet à nos salariés de gagner des primes qui peuvent atteindre jusqu’à 2500 euros pour un profil Expert. En 2019, le lancement d’une plateforme dédiée à la cooptation exclusivement pour le personnel Expertime, baptisée « Co-opTime! » facilite le partage des offres d’emploi du Groupe. Cet outil permet également de télécharger des profils de leur réseau (CV ou profil linkedin) en commentant leur recommandation. L’équipe RH gagne en réactivité et en traçabilité des candidatures cooptées.

Des concours sont en préparation pour élire les meilleurs coopteurs du trimestre, de l’année.  Nous envisageons également d’ouvrir notre programme aux freelances qui travaillent régulièrement pour nous et pourquoi pas d’autres partenaires de confiance qui connaissent notre culture d’entreprise et nos modes de travail.

Expertime signe un partenariat avec la Grande Ecole du Numérique

Nous avons le plaisir de vous annoncer la signature d’un partenariat avec la Grande Ecole du Numérique.

Depuis plusieurs années, Expertime recrute des profils développeurs issus d’écoles bénéficiant du Label GEN : Web@cademy, Coding academy, Simplon.co, Ecole 42, …

A propos de la GEN :

Ce partenariat renforce notre engagement auprès de ces écoles en accompagnant les formations et les apprenants de la GEN.

Lancée par le Président de la République le 17 septembre 2015, la Grande École du Numérique est un réseau de plus de 700 formations aux métiers du numérique, reconnues pour leur qualité et leur démarche innovante. La Grande École du Numérique porte une double ambition : répondre aux besoins croissants en compétences numériques sur le marché de l’emploi et favoriser l’inclusion des publics éloignés de l’emploi et de la formation.

Au total, 50 000 postes seraient aujourd’hui non pourvus dans le secteur du numérique et plus de 190 000 postes seraient à pourvoir d’ici à 2022[1]. En parallèle, environ 150 000 jeunes se retrouvent en situation de décrochage chaque année. Près de 1,9 million de jeunes de 15 à 29 ans n’étaient ni en emploi ni en formation début 2013, soit 17 % de cette classe d’âge[2], avec une forte concentration dans les territoires fragiles, en particulier les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) mais aussi les territoires ruraux isolés et les outre-mer.

Dans ce cadre, la GEN identifie et fédère au travers d’un label d’excellence « Grande École du Numérique » les formations aux métiers du numérique.

Les formations labellisées « Grande École du Numérique » s’adressent aux jeunes en situation de décrochage ainsi qu’aux personnes en besoin de reconversion. Elles ont également pour ambition de favoriser la mixité numérique, les formations étant rarement implantées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville et les femmes étant encore trop peu présentes dans ces métiers.

Ces formations préparent leurs apprenants aux nombreux métiers du numérique, tels que ceux du développement web, du marketing digital, de la médiation numérique, des fablabs, du e-commerce, de la data ou encore de la cybersécurité.

 

[1] DARES, France Stratégie : « Les métiers en 2022 : résultats et enseignements, Rapport du groupe Prospective des métiers et qualifications » (2015)

[2] Conseil d’analyse économique, « L’emploi des jeunes peu qualifiés en France », Les notes du Conseil d’analyse économique, n°4 (avril. 2013)

Parcours chez Expertime

Entretien d’embauche : les questions les plus courantes

Pour vous aider à réussir votre entretien d’embauche, nous avons listé les questions les plus courantes en entretien de recrutement. Vous aurez ainsi toutes les astuces pour bien y répondre.

Pouvez-vous vous présenter ?

Il s’agit d’évaluer comment la personne structure son parcours. C’est une introduction qui permet aussi d’en savoir déjà plus sur la personnalité du candidat (synthétique, structuré, …) et son état du moment. Cette première étape est essentielle pour captiver son interlocuteur. Il est recommandé de préparer cette présentation.

Que savez-vous de nous ?

Cette question permet de vérifier si le candidat s’est renseigné sur la société en amont via Internet et les réseaux sociaux. Cette recherche d’information prouve que le candidat est professionnel et qu’il a préparé son entretien d’embauche . La recherche doit se faire aussi, si possible, sur la personne qui vous reçoit.

Pourquoi souhaitez-vous quitter votre poste actuel ?

Il s’agit de vérifier l’état d’esprit du candidat. Il est préférable de ne pas critiquer son employeur actuel ou passé. Il faut toujours rester positif et ne pas se positionner en victime.

Qu’est-ce qui vous a attiré dans notre offre d’emploi ?

Pour répondre à cette question, il est primordial de relire l’annonce avant votre entretien, et pourquoi pas l’avoir sous les yeux pendant l’échange. Soyez précis dans votre réponse en citant les missions qui vous séduisent le plus et en présentant vos expériences réussies en concordance avec ces missions.

Décrivez-nous une expérience particulièrement difficile

Un recruteur a besoin d’imaginer le candidat dans des contextes spécifiques, voire critiques, de connaître ses résultats obtenus mais aussi les leçons qu’il a pu tirer d’expériences positives ou négatives. Il peut s’agir de retours vécus dans un contexte professionnel mais aussi personnel.

Décrivez-nous l’expérience dont vous êtes le plus fier ?

Cette question permet de contrebalancer sur une question plus positive, pour que le candidat puisse garder confiance et rester positif lors de l’entretien. Le recruteur peut également observer la gestion des deux questions par le candidat au niveau émotionnel.

 Qu’attendez-vous de votre manager ?

Ici, on évalue la compatibilité du candidat avec le futur manager. Si le recruteur sait à l’avance que le futur manager du candidat est une personne qui aime déléguer par exemple, on va plutôt avoir tendance à chercher des candidats qui apprécient d’être autonomes.

Quels sont vos axes d’amélioration ?

Le recruteur évalue l’aptitude du candidat à prendre du recul sur lui-même, sa lucidité, en essayant de détecter des états d’esprit constructifs, de l’honnêteté et de la transparence. Le fameux défaut « trop perfectionniste » est à bannir!

 Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ? 

Toutes les réponses sont recevables si elles sont construites. Ce peut être la rémunération, des objectifs précis à atteindre, le goût du challenge, un environnement de travail épanouissant. La réponse permet aussi de donner des informations précieuses au manager de la personne recrutée, pour qu’il puisse mieux cerner sa personnalité.

 Où vous voyez-vous dans quelques années ?

Le recruteur évalue la capacité d’analyse et de réflexion du candidat, son aptitude à se projeter et son envie d’évolution.

Quelles sont vos prétentions salariales ?

Il faut préparer votre réponse pour qu’elle soit cohérente avec votre profil et les grilles de salaire du marché.

Quelle est votre disponibilité ?

Elle permet de juger de la motivation du candidat. S’il se met spontanément à disposition pour une nouvelle entrevue ou une entrée en poste rapide, c’est bon signe.

Quels sont vos loisirs ?

Parler de ce qu’il aime peut permettre au candidat de se détendre. La réponse renseigne également le recruteur sur les activités extra professionnelles, miroir de la personnalité du candidat. Par exemple, un candidat qui pratique un sport en compétition reflète un profil qui aime le challenge, la performance.

 Avez-vous des questions ?

Un candidat curieux et pertinent doit  toujours poser des questions au recruteur.  Les questions de projection sur l’environnement de travail, la taille de l’équipe, les objectifs sont à privilégier. Vous pouvez aussi demander la suite du processus de recrutement.

Conseil RH : l’été est une bonne période pour trouver un emploi !

Les personnes en recherche active d’emploi pensent que les recrutements s’arrêtent l’été. Certes, l’activité économique au mois d’août baisse mais le nombre d’offres d’emploi reste assez conséquent car les employeurs préparent la rentrée. C’est donc le moment de se démarquer.
Pendant l’été, les recrutements continuent dans beaucoup d’entreprises alors profitez de ce moment pour trouver le job idéal.Voici 5 raisons qui devraient vous convaincre d’envoyer votre CV et votre lettre de motivation.
Les entreprises doivent assurer les demandes de recrutement pour la rentrée
L’été est  une période de préparation avec une recherche toujours active de candidats pour répondre aux demandes des opérationnels. Les jeunes diplômés ont aussi intérêt à rester en recherche active pendant cette période. Les recruteurs continuent à recruter ce type de profil pendant l’été.
Une concurrence plus faible
C’est l’une des raisons les plus importantes. Les postes à pourvoir sont sans doute moins nombreux, mais les candidats aussi ! Le candidat qui reste actif dans sa recherche d’emploi pendant l’été a plus de chance d’être sélectionné. Pour les recruteurs, c’est aussi une preuve de motivation.
Des recruteurs plus disponibles et plus sereins 
L’activité au bureau étant en légère baisse, les recruteurs sont plus disponibles, plus détendus. Cette ambiance sereine favorise l’étude des candidatures. Les recruteurs accordent plus d’attention à votre dossier. A noter également : les recruteurs sont plus facilement joignables au téléphone car ils sont moins en réunion ou en entretien. Une chance supplémentaire pour vous de les relancer par téléphone et pourquoi pas de décrocher un entretien.
La recherche à distance
Vous pouvez poursuivre votre recherche d’emploi en étant sur votre lieu de vacances, via votre mobile, votre ordinateur portable et vérifier régulièrement les offres d’emploi. Par contre, si vous décrochez un rendez-vous, restez disponible rapidement. Ce serait dommage de rater un entretien important. Un lieu de vacances en France est donc à privilégier.
Peaufiner votre candidature, développer votre réseau 
Vous pouvez profiter de cette période calme pour retravailler votre CV, l’actualiser dans les CVthèques… C’est également le moment de développer votre réseau : les vacances sont une période propice aux rencontres. Il est possible de développer son réseau de manière informelle et saisir de nouvelles opportunités professionnelles.
En résumé, la recherche d’emploi doit être une veille permanente, même l’été car le job idéal ne prend pas de vacances ! Alors gardez l’œil, restez actif et sortez du lot ! Rien ne vous empêche en parallèle de profiter de votre famille et de vos amis. Accordez-vous des moments de détente pour être en pleine forme en septembre. Le bon rythme est de planifier chaque jour une à deux heures pour votre recherche d’emploi. Et tenez-vous prêt pour un rapide déplacement si vous décrochez un entretien. Le recruteur appréciera votre motivation et votre flexibilité.

OnBoarding chez Expertime

L’onboarding est un vrai sujet en entreprise. L’objectif : « faire sentir au nouveau collaborateur qu’il est attendu avec impatience et lui donner toute l’information utile pour se sentir bien et s’intégrer rapidement », souligne Jérémy Clédat, CEO et co-fondateur de Welcome to the jungle.

Chez Expertime, il nous tient à cœur d’organiser méticuleusement l’accueil de nos nouveaux collaborateurs, quel que soit leur statut (CDI ou stagiaire).

Avant le Jour J :

Il est nécessaire de bien s’organiser pour accueillir au mieux un nouveau collaborateur. Pour cela, il est important de bien préparer le lieu de travail de ce dernier.

Il faut notamment préparer son bureau, s’assurer que son matériel professionnel soit optimal dès son arrivée.

Plusieurs autres éléments sont à prévoir : badge d’accès aux locaux, il faut aussi préparer son badge pour le parking, ses documents Mutuelle, sa carte tickets restaurant, le guide du collaborateur, son kit goodies de bienvenue.

Des outils collaboratifs pour faciliter l’accès à l’information :

Le nouveau collaborateur pourra dès le 1er jour se connecter grâce à son adresse mail pour utiliser Skype Entreprise, notre réseau social d’entreprise Yammer, Microsoft Teams, Lilou (agent conversationnel pour répondre à ses principales questions RH) et aussi consulter notre Digital WorkPlace Powell365.

Il faut aussi planifier les formations internes et externes utiles au nouveau collaborateur selon sa fonction.

Il est également prévu des rendez-vous avec les acteurs susceptibles de collaborer avec la nouvelle recrue pour que son intégration soit facilitée dès le début.

Avant que le nouveau collaborateur arrive, son futur manager programme les premières missions qui lui seront confiées.

Jour J :

Lors de l’arrivée du nouveau collaborateur, un membre du service RH le prend en charge. Celui-ci l’accueille autour d’un café dans notre espace coworking. Lors de cet entretien, le membre du service RH informe le salarié sur les informations clés précisées dans le guide du collaborateur puis lui présente les locaux d’Expertime et les équipes. Le Manager prend ensuite le relais en l’intégrant à l’équipe et en lui présentant son espace de travail.

Lors de cet entretien d’accueil, un kit de bienvenue est offert au nouveau collaborateur (mug, clé usb, blouson , …) et il reçoit sa carte tickets restaurant, le bulletin Mutuelle/Prévoyance, les badges.

Une présentation des outils Expertime (Intranet Powell, RSE Yammer, Teams, notre chatbot interne RH Lilou, plateforme elearning, …) permet au nouvel arrivant de s’intégrer au mieux, et de s’imprégner rapidement de la culture d’entreprise et des valeurs VRAIE d’Expertime (Vérité, Responsabilité, Ambition, Innovation, Esprit d’équipe). Il faut lui expliquer la procédure de demande de fournitures et le mode de réservation des salles de réunion. Digital jusqu’au bout, l’équipe RH l’informe que sa fiche de paie lui sera envoyée chaque mois par mail (dématérialisation de la paie).

Un parrain pour le guider :

Comme dans les écoles, un parrain lui est attribué (consultant confirmé ou sénior volontaire) pour faciliter l’intégration technique et sociale en répondant à toutes ses interrogations pendant toute sa période d’essai.

Il est important pour lui de se sentir intégré dès les premiers jours ; c’est pourquoi, lorsqu’il s’inscrit sur notre réseau social d’entreprise Yammer, plusieurs messages de bienvenue (manager, collègues, rh, direction) lui sont adressés. Son arrivée est également communiquée sur notre intranet Powell365 dans la rubrique « nouveaux talents » et dans la Newsletter mensuelle interne.

Enfin, le jour J, un déjeuner est prévu avec le nouveau collaborateur pour qu’il fasse plus amples connaissances avec son équipe.

Pendant la période d’essai :

Un bon suivi pendant la période d’essai est essentiel pour apprécier les compétences et attitudes professionnelles du nouveau salarié.

Durant la période d’essai, 2 à 3 entretiens de suivi sont organisés avec les RH pour suivre le nouveau collaborateur et l’orienter dans sa prise de fonction.

Le premier entretien permet de faire un point sur l’intégration. Il s’agit d’un entretien technique et comportemental organisé par les RH avec le manager et le collaborateur. Une check-list des connaissances acquises, en cours d’acquisition et à acquérir est nécessaire.

Le second entretien est organisé par le Manager pour faire le point sur l’ensemble des compétences essentielles à la fonction et fixer les premiers objectifs.

Le dernier entretien est organisé par les RH et informe le nouveau collaborateur sur l’avancée de son intégration. Durant cet entretien, la période d’essai est confirmée ou à de rares occasions renouvelée.

A la fin de période d’essai, le nouveau collaborateur est invité à remplir un rapport d’étonnement, document précieux pour les RH en quête d’amélioration permanente.

Pendant l’intégration, il est possible de déterminer les éventuelles formations à prévoir en interne et/ou externe.

Une Matinale spéciale Nouveaux Collaborateurs : 

Le nouveau salarié sera également invité à la Matinale des nouveaux collaborateurs organisée par les RH au siège social. A cette occasion, l’intervention des dirigeants permet au nouveau collaborateur de mieux connaître Expertime et sa stratégie, sa politique RH, ses actions sociétales, ses différents métiers, … Des animations ludiques sont également prévues pour créer une bonne cohésion d’équipe. Cette Matinale se clôture par un pot d’accueil avec tous les salariés présents sur le site.

Team building et autres animations entreprise:

Il est fréquent qu’un nouveau collaborateur participe dès le premier trimestre de son arrivée à des events internes tels que des Team buildingAfterWork ou bien encore  Makeathon . Cette occasion lui permet de mieux connaître ses collègues lors d’un moment convivial. Si son arrivée est prévue au 3ème trimestre, il pourra rencontrer l’ensemble des salariés du Groupe Expertime lors de la Convention annuelle de la société.

Lorsque le salarié est confirmé, un suivi régulier est assuré par le manager et le service RH tout au long de son parcours professionnel chez Expertime. Pour booster ses compétences et suivre l’évolution des technologies et les nouvelles tendances liées à son métier , le collaborateur pourra bénéficier régulièrement de formations (en présentiel, en elearning et en mode mentoring).

Expertime au cocktail de recrutement cinéma avec Star Wars VIII

Nous participons le 15 décembre prochain au cocktail de recrutement au cinéma de Seekube à l’UGC Bercy avec Star Wars VIII, le tant attendu nouvel épisode !

Nous recrutons sur un large éventail de domaines comme développeurs full stack, frond end, consultant digital, data scientism, consultant Big Data, …

Au programme :

  • 12H30 – Projection de Star Wars VIII
  • 15H45 – Cocktail de Recrutement (échanges informels avec les recruteurs autour d’un verre)

La participation à cet événement est bien sûr entièrement gratuite.

Comment participer ?

  • Inscrivez-vous en 5 minutes à l’événement en suivant ce lien : http://bit.ly/2myId7C
  • Postulez aux offres qui vous intéressent
  • Rendez-vous le Jour J pour une soirée de recrutement vraiment pas comme les autres !

Un nombre de places limité vous est réservé alors faites vite !