Parcours chez Expertime

Entretien d’embauche : les questions les plus courantes

Pour vous aider à réussir votre entretien d’embauche, nous avons listé les questions les plus courantes en entretien de recrutement. Vous aurez ainsi toutes les astuces pour bien y répondre.

Pouvez-vous vous présenter ?

Il s’agit d’évaluer comment la personne structure son parcours. C’est une introduction qui permet aussi d’en savoir déjà plus sur la personnalité du candidat (synthétique, structuré, …) et son état du moment. Cette première étape est essentielle pour captiver son interlocuteur. Il est recommandé de préparer cette présentation.

Que savez-vous de nous ?

Cette question permet de vérifier si le candidat s’est renseigné sur la société en amont via Internet et les réseaux sociaux. Cette recherche d’information prouve que le candidat est professionnel et qu’il a préparé son entretien d’embauche . La recherche doit se faire aussi, si possible, sur la personne qui vous reçoit.

Pourquoi souhaitez-vous quitter votre poste actuel ?

Il s’agit de vérifier l’état d’esprit du candidat. Il est préférable de ne pas critiquer son employeur actuel ou passé. Il faut toujours rester positif et ne pas se positionner en victime.

Qu’est-ce qui vous a attiré dans notre offre d’emploi ?

Pour répondre à cette question, il est primordial de relire l’annonce avant votre entretien, et pourquoi pas l’avoir sous les yeux pendant l’échange. Soyez précis dans votre réponse en citant les missions qui vous séduisent le plus et en présentant vos expériences réussies en concordance avec ces missions.

Décrivez-nous une expérience particulièrement difficile

Un recruteur a besoin d’imaginer le candidat dans des contextes spécifiques, voire critiques, de connaître ses résultats obtenus mais aussi les leçons qu’il a pu tirer d’expériences positives ou négatives. Il peut s’agir de retours vécus dans un contexte professionnel mais aussi personnel.

Décrivez-nous l’expérience dont vous êtes le plus fier ?

Cette question permet de contrebalancer sur une question plus positive, pour que le candidat puisse garder confiance et rester positif lors de l’entretien. Le recruteur peut également observer la gestion des deux questions par le candidat au niveau émotionnel.

 Qu’attendez-vous de votre manager ?

Ici, on évalue la compatibilité du candidat avec le futur manager. Si le recruteur sait à l’avance que le futur manager du candidat est une personne qui aime déléguer par exemple, on va plutôt avoir tendance à chercher des candidats qui apprécient d’être autonomes.

Quels sont vos axes d’amélioration ?

Le recruteur évalue l’aptitude du candidat à prendre du recul sur lui-même, sa lucidité, en essayant de détecter des états d’esprit constructifs, de l’honnêteté et de la transparence. Le fameux défaut « trop perfectionniste » est à bannir!

 Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ? 

Toutes les réponses sont recevables si elles sont construites. Ce peut être la rémunération, des objectifs précis à atteindre, le goût du challenge, un environnement de travail épanouissant. La réponse permet aussi de donner des informations précieuses au manager de la personne recrutée, pour qu’il puisse mieux cerner sa personnalité.

 Où vous voyez-vous dans quelques années ?

Le recruteur évalue la capacité d’analyse et de réflexion du candidat, son aptitude à se projeter et son envie d’évolution.

Quelles sont vos prétentions salariales ?

Il faut préparer votre réponse pour qu’elle soit cohérente avec votre profil et les grilles de salaire du marché.

Quelle est votre disponibilité ?

Elle permet de juger de la motivation du candidat. S’il se met spontanément à disposition pour une nouvelle entrevue ou une entrée en poste rapide, c’est bon signe.

Quels sont vos loisirs ?

Parler de ce qu’il aime peut permettre au candidat de se détendre. La réponse renseigne également le recruteur sur les activités extra professionnelles, miroir de la personnalité du candidat. Par exemple, un candidat qui pratique un sport en compétition reflète un profil qui aime le challenge, la performance.

 Avez-vous des questions ?

Un candidat curieux et pertinent doit  toujours poser des questions au recruteur.  Les questions de projection sur l’environnement de travail, la taille de l’équipe, les objectifs sont à privilégier. Vous pouvez aussi demander la suite du processus de recrutement.

Conseil RH : l’été est une bonne période pour trouver un emploi !

Les personnes en recherche active d’emploi pensent que les recrutements s’arrêtent l’été. Certes, l’activité économique au mois d’août baisse mais le nombre d’offres d’emploi reste assez conséquent car les employeurs préparent la rentrée. C’est donc le moment de se démarquer.
Pendant l’été, les recrutements continuent dans beaucoup d’entreprises alors profitez de ce moment pour trouver le job idéal.Voici 5 raisons qui devraient vous convaincre d’envoyer votre CV et votre lettre de motivation.
Les entreprises doivent assurer les demandes de recrutement pour la rentrée
L’été est  une période de préparation avec une recherche toujours active de candidats pour répondre aux demandes des opérationnels. Les jeunes diplômés ont aussi intérêt à rester en recherche active pendant cette période. Les recruteurs continuent à recruter ce type de profil pendant l’été.
Une concurrence plus faible
C’est l’une des raisons les plus importantes. Les postes à pourvoir sont sans doute moins nombreux, mais les candidats aussi ! Le candidat qui reste actif dans sa recherche d’emploi pendant l’été a plus de chance d’être sélectionné. Pour les recruteurs, c’est aussi une preuve de motivation.
Des recruteurs plus disponibles et plus sereins 
L’activité au bureau étant en légère baisse, les recruteurs sont plus disponibles, plus détendus. Cette ambiance sereine favorise l’étude des candidatures. Les recruteurs accordent plus d’attention à votre dossier. A noter également : les recruteurs sont plus facilement joignables au téléphone car ils sont moins en réunion ou en entretien. Une chance supplémentaire pour vous de les relancer par téléphone et pourquoi pas de décrocher un entretien.
La recherche à distance
Vous pouvez poursuivre votre recherche d’emploi en étant sur votre lieu de vacances, via votre mobile, votre ordinateur portable et vérifier régulièrement les offres d’emploi. Par contre, si vous décrochez un rendez-vous, restez disponible rapidement. Ce serait dommage de rater un entretien important. Un lieu de vacances en France est donc à privilégier.
Peaufiner votre candidature, développer votre réseau 
Vous pouvez profiter de cette période calme pour retravailler votre CV, l’actualiser dans les CVthèques… C’est également le moment de développer votre réseau : les vacances sont une période propice aux rencontres. Il est possible de développer son réseau de manière informelle et saisir de nouvelles opportunités professionnelles.
En résumé, la recherche d’emploi doit être une veille permanente, même l’été car le job idéal ne prend pas de vacances ! Alors gardez l’œil, restez actif et sortez du lot ! Rien ne vous empêche en parallèle de profiter de votre famille et de vos amis. Accordez-vous des moments de détente pour être en pleine forme en septembre. Le bon rythme est de planifier chaque jour une à deux heures pour votre recherche d’emploi. Et tenez-vous prêt pour un rapide déplacement si vous décrochez un entretien. Le recruteur appréciera votre motivation et votre flexibilité.